Aller au menu principal Aller au contenu principal

Post Doctorat : Ligne DISCO (imagerie biologique)

Partager

SOLEIL est le centre français de rayonnement synchrotron, situé sur le plateau de Saclay près de Paris. Il s’agit d’un instrument pluridisciplinaire et d’un laboratoire de recherche, ayant pour mission de conduire des programmes de recherche en utilisant le rayonnement synchrotron, de développer une instrumentation de pointe sur les lignes de lumière et de mettre celles-ci à la disposition de la communauté scientifique. Le synchrotron SOLEIL, outil unique à la fois en matière de recherche académique et d’applications industrielles, a ouvert en 2008. Il est utilisé annuellement par plusieurs milliers de chercheurs français et étrangers, à travers un large éventail de disciplines telles que la physique, la biologie, la chimie, l’astrophysique, l’environnement, les sciences de la terre, etc. SOLEIL s’appuie sur une source de rayonnement remarquable à la fois en termes de brillance et de stabilité. Cette Très Grande Infrastructure de Recherche (TGIR), partenaire de l’Université Paris-Saclay, est constituée en société « civile » fondée conjointement par le CNRS et le CEA.

Ce poste se situe dans le groupe DISCO, de la division Expériences.

La ligne de lumière DISCO, ouverte en 2009, sert les communautés de biologie cellulaire, biochimie, chimie et sciences du patrimoine en France et en Europe. Dotée de trois branches expérimentales pour l’imagerie de fluorescence dans l’ultraviolet lointain (DUV), la spectrométrie de masse (APEX) et le dichroïsme circulaire (SRCD), la ligne DISCO accueillie des utilisateurs venant de différentes communautés. L’équipe DISCO, sous la responsabilité du responsable de la ligne de lumière, est aujourd’hui composée de 2 scientifiques, d’un scientifique mis à disposition de l’INRAE, 1 assistante ingénieur et 2 post-doctorants, elle participe à la section Héliobio regroupant les lignes de biologie / santé de SOLEIL.

I.Mission

Sous la responsabilité du responsable de ligne, le(la) post-doctorant(e) aura à développer un sujet de recherche en biologie sous la responsabilité du responsable de ligne en s’appuyant sur les collaborations locales déjà mises en place.

  • Rédaction des résultats en articles de revues scientifiques, présentation des résultats lors de conférences nationales et/ou internationales (posters ou présentations orales).
  • Participation à des conférences scientifiques en lien avec la recherche propre développée, ou des prospectifs de recherche.
  • En parallèle, il ou elle effectuera une demi-charge de local contact pour accompagner les scientifiques de la ligne et apportera son savoir-faire en biologie à d’autres projets de la section Héliobio.

II.Formation et expérience

Le poste s’adresse à une personne titulaire d’un doctorat soit en biologie cellulaire/virologie avec une grosse utilisation d’outils conventionnels d’imagerie biologique (microscopie de fluorescence, microscopie confocale, ou autre) soit une thèse en imagerie médicale avec des outils proches de ceux de la ligne de lumière DISCO (epifluorescence, confocal, scanners de lames, ou autre).

Connaissances de bases indispensables

  1. Connaissances approfondies d’une technique d’imagerie biologique.
  2. Connaissances en analyse d’images biologiques.

Date limite de dépôt de candidature le 13 août.