Aller au menu principal Aller au contenu principal

Premiers utilisateurs sur ANATOMIX

Partager

La ligne de lumière ANATOMIX a accueilli, du 10 au 14 avril 2018, ses premiers utilisateurs avec projet approuvé en Comité de Programme. 

L'équipe dirigée par Michel Bornert, du Laboratoire Navier à l'Ecole Nationale des Ponts et Chaussées, a effectué des mesures en microtomographie à faisceau blanc, dans le cadre d'une étude sur des polymères présentant une double échelle de porosité.

La résolution spatiale utilisée sur ANATOMIX pour cette étude (pixel de 0,65 µm) a permis de résoudre la porosité fine de ces polymères, et la grande définition des images, avec des volumes jusqu'à 30 milliards de voxels (un voxel est un pixel en trois dimensions) permettra d'analyser l'organisation spatiale à grande échelle des méso-pores. 

Les conditions d'acquisition ont permis de consacrer une partie du temps de l'expérience à des analyses préliminaires exploratoires sur d'autres classes de matériaux, en vue d'expériences ultérieures, impliquant pas moins de 7 projets de thèses ou post-doctoraux. 

Ces mesures portent sur des bétons composites, des roches poreuses ou diverses variétés de bois. En particulier, quelques mesures in-situ en tomographie dynamique de l'adsorption d'eau liquide dans le bois ont été conduites sur de longues durées. 

Durant les 4 jours de leur expérience, l'équipe utilisatrice a ainsi acquis plus de 100 scans tomographiques représentant environ 6 To de données primaires.

Cette première équipe d’utilisateurs sera bientôt suivie par un autre groupe, mené par le Laboratoire de Paléontologie, Evolution, Paléoécosystèmes, Paléoprimatologie (PALEVOPRIM) de Poitiers, et d’autres avant la fin de l’année 2018. Avis aux scientifiques : Si vous êtes interessés par le dépôt d’une demande de temps de faisceau sur ANATOMIX, n’hésitez pas à contacter les scientifiques de la ligne !   

Autour de Mario Scheel, scientifique sur ANATOMIX (3è en partant de la gauche), les premiers utilisateurs de la ligne prennent la pose ; de gauche à droite : Dang Mao Nguyen, Patrick Aimedieu, Sarra Mezhoud, Sabine Caré et Michel Bornert (Laboratoire Navier)