Aller au menu principal Aller au contenu principal

Renouvellement de l'accord cadre entre SOLEIL et l'IFPEN

Partager

Après quatre années de fructueuses collaborations entre 2013 et 2016, SOLEIL et l'Institut Français du Pétrole et des Énergies Nouvelles (IFPEN) reconduisent leur accord cadre pour la période 2017-2020.

Depuis 2013, les équipes IFPEN ont conduit avec nos chercheurs pas moins de 19 campagnes de mesure à SOLEIL. Partant d'une collaboration solide autour de la catalyse et de l'absorption X, le rapprochement entre les deux identités s'est révélé exemplaire, tant par l'ambiance de travail que par l'extension à de nouvelles méthodes et thématiques, pour le plus grand bénéfice des deux partenaires. 

 

Les mesures adressaient des thématiques aussi diverses que le stockage du CO2, la synthèse de matériaux innovants ou encore l’étude des catalyseurs industriels. Ces travaux ont de plus donné lieu à 4 publications, 6 participations à congrès et 8 thèses de doctorats.

Les échanges très fructueux entre les équipes de chercheurs ont permis de réels succès techniques, et notamment :

  • la caractérisation de l’état d’agrégation des phases catalytiques par diffusion des rayons X aux petits angles,
  • le développement d’outils spécifiques (cellules) pour le suivi operando de mécanismes réactionnels intervenant dans les catalyseurs fonctionnant en conditions industrielles (plusieurs dizaines de bars, plusieurs centaines de degrés Celsius),
  • l’exploration des potentialités d'autres lignes de lumière de SOLEIL (microscopie infra-rouge ou spectroscopie de photo-électrons en atmosphère gazeuse (NAP-XPS) pour le suivi en particulier de la réaction Fischer-Tropsch permettant la production de biocarburants ultra-propres de seconde génération).

Forts de ces succès, les deux partenaires ont décidé de poursuivre leur collaboration en renouvelant leur accord cadre, avec pour ambitions et perspectives, notamment : 

  • la représentation multi-échelle des systèmes d’intérêt pour IFPEN (de l’atome au micron),
  • le suivi dynamique de mécanismes sous rayonnement synchrotron (caractérisation in-situ ou operando des matériaux).

La mise en place de partenariats structurants comme celui-ci permet à SOLEIL de démultiplier son impact, pour aller encore plus loin sur des sujets stratégiques au cœur de la transition énergétique. Et pour IFPEN, l’accès au rayonnement synchrotron est essentiel dans les recherchesqu’il conduit dans les domaines de la catalyse, des géosciences et de la caractérisation de la biomasse.

Pour célébrer ce renouvellement, IFPEN édite une numéro spécial de sa lettre d'information Science@ifpen : Focus SOLEIL pour la catalyse