Aller au menu principal Aller au contenu principal

30 avril 2018 - Mise en service de la ligne Infrarouge à SESAME : une forte contribution de SOLEIL

Partager

Fin avril 2018, le premier couplage du faisceau synchrotron avec un spectromètre infrarouge à SESAME a été réalisé, et les premiers spectres de vibrations de molécules ont pu être enregistrés.

Cette ligne de lumière Infrarouge est la seconde à entrer en fonctionnement à SESAME, après la ligne  dévolue à la spectroscopie d'absorption et de fluorescence des rayons X (XAFS/XRF). C’est une étape importante dans l ‘établissement d’une communauté scientifique active dans cette région du Moyen Orient.

Le projet de conception et de construction de la ligne infrarouge au synchrotron SESAME a été suggéré, initié, et réalisé en très étroite collaboration et avec une contribution importante  de SOLEIL.

Dès 2008, la genèse de ce projet, comprenant les simulations optiques et une première conception des éléments de cette ligne, a été initiée au sein de l’équipe SMIS dans le cadre de la thèse d’un étudiant jordanien, Ibrahem Yousef. Ce projet a reçu un fort soutien de la part de la direction de SESAME et de son conseil scientifique, qui a pris la décision de faire figurer cette ligne de lumière parmi les deux premières qui devaient être construites et mises en services à SESAME, dès son ouverture officielle.

Avec la  disponibilité du budget de construction, obtenue fin 2014, et la nomination de Gihan Kamel comme responsable de la ligne, SOLEIL a été sollicité, sous l’impulsion de son directeur scientifique, Giorgio Paolucci, pour mener à bien l’actualisation du projet, sa construction, sa livraison à SESAME, son installation et son alignement.

Photo 1 : Gihan Kamel, dans la station expérimentale de la ligne de lumière IR, à SESAME.

D'importantes modifications dans la conception mécaniques du projet ont dû être réalisées, en raison des modifications apportées à l’agencement des éléments de l’anneau de stockage. Celles-ci ont été menées à bien par Stéphane Lefrançois (Ligne SMIS, SOLEIL). La réalisation mécanique des éléments de la ligne a été accomplie par une société de mécanique française, Gavard and Cie qui est localisée à Arrou (Eure et Loir). L’installation et l’alignement de l’ensemble de la ligne ont été réalisés  grâce à Paul Dumas (Chercheur émérite SOLEIL-CNRS), dont les nombreux déplacements ont été rendus possibles grâce au projet européen Open SESAME, coordonné à SOLEIL par Nazaré Guimard.

Photo 2 : Nazaré Guimard a coordonné le projet européen Open SESAME à SOLEIL.