Aller au menu principal Aller au contenu principal

LE RAYON DE SOLEIL - N°26 - 2017

Partager

L’année 2016 était une année d’anniversaires. SOLEIL a fêté les 10 ans de ses premiers faisceaux : tout d’abord d’électrons, puisque c’est en mai 2006 qu’ont tourné les premiers électrons dans l’anneau de stockage. Puis la ligne DIFFABS fut la première à « voir la lumière » le 13 septembre 2006, bientôt suivie par TEMPO, ODE, SAMBA et DESIRS cette même année.
En dix ans, que d’accomplissements ! Le 26 septembre 2016, le faisceau X a atteint la première cabane expérimentale de la ligne ANATOMIX. Lorsque ce sera au tour de PUMA, début 2017, les 29 lignes de lumière de SOLEIL auront reçu des photons. Par ailleurs, les premières impulsions X ultra-courtes ont été produites par slicing sur TEMPO le 6 décembre 2016, quasiment 10 ans jour pour jour après l’inauguration de SOLEIL...

Lire le pdf complet : Le rayon de soleil n°26.pdf (1.65 Mo)

Au sommaire

La Recherche à SOLEIL

L’électronique de spin s’enrichit des électrons exotiques d’un isolant topologique
Une étude menée conjointement par des chercheurs de l’unité mixte de physique CNRS-Thales et du CEA INAC en collaboration avec l’équipe de la ligne CASSIOPEE a conduit à l’observation d’une forte conversion spincharge à température ambiante obtenue grâce à la structure électronique particulière de l’isolant topologique α-Sn... 
rs26-electronique-spin-electrons-exotiques-isolant-topologique.pdf (219.59 Ko - pdf) (219.59 Ko)

En apprendre sur la structure des protéines membranaires
Les protéines membranaires jouent un rôle crucial dans le transport et la signalisation cellulaires, et sont de ce fait des cibles-clés pour de nombreux médicaments. Leur localisation spécifique et leurs propriétés amphiphiles sont autant d’obstacles à l’étude de leurs structures. Sur la ligne SWING, une stratégie a été développée pour s’attaquer à ces protéines réfractaires.
rs26-apprendre-structure-proteines-membranaires.pdf (170.25 Ko - pdf) (170.25 Ko)

Nouveaux équipements

Sur les lignes de lumière et dans les laboratoires support de SOLEIL, les équipements évoluent en permanence, en fonction des besoins et des attentes des chercheurs. Cette nouvelle rubrique a pour but de présenter brièvement les derniers dispositifs en date, avec un focus plus particulier sur deux d’entre eux. Pour cette première édition, nous nous tournons vers DEIMOS et HERMES.
rs26-nouveaux-equipements.pdf (292.19 Ko - pdf) (292.19 Ko)

Savoir faire

ZOOM SUR...
Un anneau de stockage adopté au fonctionnement simultané des deux lignes longues
Pour permettre aux onduleurs respectifs d’ANATOMIX et NANOSCOPIUM de fournir du faisceau à ces deux lignes longues en même temps, un travail impliquant plus d’une douzaine d’équipes de SOLEIL a été réalisé.
rs26-anneau-stockage-adapte-fonctionnement-simultane-deux-lignes-longues.pdf (130.06 Ko - pdf) (130.06 Ko)

PORTRAIT D'EXPERT
Laurent Barthe, assistant ingénieur sur ligne de lumière.
rs26-portrait-expert-laurent-barthe.pdf (144.82 Ko - pdf) (144.82 Ko)

POINT FORT
SOS lignes de lumière : les coordinateurs de hall à votre écoute…

Ils sont six et, pendant les périodes de faisceau délivrées aux lignes de lumière, travaillent en trois-huit, six jours sur sept. Leur mission : répondre aux équipes de lignes et aux utilisateurs qui rencontrent un problème pendant leur temps d’expérience à SOLEIL.
rs26-sos-lignes-de-lumiere-coordinateurs-hall.pdf (234.45 Ko - pdf) (234.45 Ko)


DOSSIER : Imageries 2 et 3 dimensions

rs26-dossier-imageries-2-et-3-dimensions.pdf (518.27 Ko - pdf) (518.27 Ko) - Recherche interdisciplinaire et résultats obtenus sur :
 
HERMES - Tisser des mémoires magnétiques 3D à l’aide de nanofils

Ces dernières années ont connu une demande quasi exponentielle de dispositifs à haute capacité de stockage de l’information. Toutefois cette demande n’est plus limitée à la capacité de stockage. La vitesse d’accès, l’endurance, la volatilité, l’énergie nécessaire pour l’écriture/lecture d’un bit et le coût par bit… sont devenus des défis technologiques aussi, voire plus, importants que la capacité de stockage. (...) p20

NANOSCOPIUM - MMX-I : un logiciel pour l’imagerie X multimodale
La technique de microscopie en rayons X durs par balayage permet l’acquisition de données multimodales, c’est-à-dire d’images dont chaque pixel contient
plusieurs types de données. (...) p21

PSICHE - Embolie des plantes et résistance à la sécheresse
La mortalité des plantes soumises à des événements de sécheresse extrême a récemment été associée à la vulnérabilité des plantes à la cavitation du xylème, un phénomène qui correspond au dérèglement du transport d’eau dans les vaisseaux embolisés. Malgré les progrès récents réalisés en hydraulique végétale, il existe encore un débat pour savoir si les plantes subissent des embolies fréquentes puis se rétablissent, ou si elles sont hautement résistantes à l’embolie.(...) p22

SMIS - Imagerie et spectro-tomographie infrarouge
L’équipe de la ligne SMIS développe depuis de nombreuses années une fructueuse collaboration avec des chercheurs de l’IAS (Institut d’Astrophysique Spatiale d’Orsay) pour l’analyse par microspectroscopies IR et Raman de petites poussières extraterrestres issues d’objets primitifs (...) p24

Innovations

Le LBS3 : un partenariat gagnant3 pour la conception des médicaments innovants du futur
Rapprocher efficacement et durablement les entreprises des installations du synchrotron, et plus particulièrement de ses lignes de lumière : telle est l’ambition affichée de SOLEIL depuis le début de son exploitation en janvier 2008. La dernière avancée décisive dans cette démarche s’est concrétisée par l’inauguration du Laboratoire de Biologie Structurale Servier à SOLEIL (LBS3) le 23 juin 2016...
rs26-lsb3-partenariat-gagnant-conception-medicaments-innovants-futur.pdf (132.99 Ko - pdf) (132.99 Ko)

Du SOLEIL dans notre vie

Vers le stockage électrochimique de l’énergie, nouvelle génération
Le réchauffement climatique et le caractère épuisable des énergies fossiles font des énergies renouvelables une priorité française et européenne. Dans ce contexte, le RS2E*, initié en 2011, s’est fixé comme objectif d’élaborer de nouveaux moyens pour stocker l’énergie sous forme électrochimique à grande échelle, à faible coût et en respectant des principes durables...
* Réseau sur le stockage électrochimique de l’énergie
rs26-stockage-electrochimique-energie-nouvelle-generation.pdf (84.45 Ko - pdf) (84.45 Ko)