Aller au menu principal Aller au contenu principal

LE RAYON DE SOLEIL - N°24

Partager

Décembre 2014. 
2015 s’annonce comme une année particulièrement riche pour l’ensemble de la communauté synchrotron suite à la décision de l’ONU d’en faire « l’Année Internationale de la Lumière et des Techniques utilisant la Lumière ». Cette thématique est omniprésente dans la société actuelle, mais aussi à SOLEIL, que ce soit au niveau de la division Sources et Accélérateurs, ou sur l’ensemble des lignes de lumière. Parmi celles-ci, la ligne ROCK, dédiée à l’étude de la catalyse et des batteries, accueillera ses premiers utilisateurs au printemps 2015. Les deux lignes longues d’imagerie haute résolution, ANATOMIX et NANOSCOPIUM, devraient quant à elles être opérationnelles en 2016. Enfin, la ligne PUMA a reçu ses premiers photons...

PDF icon Download the PDF version (4.08 Mo)

Au sommaire

La Recherche à SOLEIL

LE RAYON DE SOLEIL - N°24Mieux comprendre la dégénérescence tissulaire avec la lumière ultraviolette
Les dégénérescences tissulaires apparaissent dans de nombreux stades précoces de pathologies. Mieux les appréhender permet de poser un diagnostic plus précoce. La répartition des fibres dans les tissus peut être mesurée en utilisant des méthodes de microscopie photonique optiques de pointe...PDF icon (396.81 Ko)

Le dispositif d'acquisition CAESAR sur la ligne PISCHE
Le nom de PSICHÉ , Pression Structure et Imagerie par Contraste à Haute Énergie, résume les thèmes de la ligne : la diffraction des rayons X sous conditions extrêmes de pression (couplées ou non à la température) et la tomographie plein champ par absorption des rayons X (imagerie 3D). Ici sera présentée uniquement la première application. PDF icon (798.23 Ko)
 

Savoir faire

La lumière visible au service de la lumière invisible
Le laboratoire de métrologie du Groupe Optique utilise la lumière visible pour scruter les optiques installées sur les lignes de lumière. Les optiques focalisantes sont, dans la plupart des cas, des miroirs, utilisés en incidence rasante. Elles sont donc très allongées dans le sens de propagation du faisceau de rayons X... PDF icon (97.54 Ko)

Portrait de Kadda Medjoubi, scientifique sur la ligne NANOSCOPIUM
Recruté à SOLEIL au sein du groupe Détecteurs en 2004, Kadda Medjoubi, titulaire d’un doctorat de physique dans le domaine de l’imagerie par rayons X, est depuis 2012 scientifique sur la ligne longue NANOSCOPIUM. Un parcours toujours à pleine vitesse pour ce scientifique qui a su conserver le frisson de sa thèse en allant de défi en défi... PDF icon (244.38 Ko)

Focus sur le groupe Fonctionnement
Les opérateurs sont les garants du bon fonctionnement quotidien du synchrotron. Ils pilotent les différents accélérateurs et surveillent nuit et jour les faisceaux qu’ils produisent, afin de garantir leur excellente qualité. Ils développent aussi des outils, équipements et logiciels qui les aident dans leur tâche, tout en assurant la sécurité du site... PDF icon (685.89 Ko)


DOSSIER :

 PDF icon (1.06 Mo)Recherche interdisciplinaire et résultats obtenus sur :

Nanofocalisation sur la ligne NANOSCOPIUM
De nombreux domaines de recherche à fort impact sociétal, comme la biologie, les sciences de la terre et de l’environnement ou les bio-nanotechnologies essaient d’obtenir des informations à l’échelle nanométrique sur des systèmes hétérogènes, en conditions naturelles ou in operando. La nano-imagerie à balayage de rayons X durs présente un intérêt croissant pour ces recherches (...) p17

CRISTAL Cohérence extrême
Depuis l’avènement du laser, nous sommes habitués à parler de « lumière cohérente », une lumière de grande qualité caractérisée par sa pureté spectrale et la régularité de son front d’onde (plan ou sphérique). Les physiciens caractérisent ces propriétés à l’aide de deux longueurs: la longueur de cohérence longitudinale (...) p18

AILES De la Spectroscopie THz à haute résolution avec l’émission synchrotron cohérente à SOLEIL
Un nouveau mode de fonctionnement est maintenant au point et offert aux utilisateurs de SOLEIL: le mode d’émission dit « low alpha » dans lequel les électrons émettant le rayonnement synchrotron sont comprimés en paquets très courts. Ce mode permet des avancées sur certaines lignes en matière de résolution temporelle pour étudier des phénomènes rapides, mais a aussi été exploité par les chercheurs de la ligne AILES pour mesurer des signatures spectrales de molécules dans le domaine charnière entre les rayonnements micro-ondes et infrarouge.(...) p19

Des impulsions X ultra courtes générées à partir de lumière visible femtoseconde
Le 29 septembre 2014, le premier slicing femtoseconde d’un paquet d’électrons a été observé dans l’anneau de stockage de SOLEIL. Cet événement ouvre la voie à des études de phénomènes structurels et électroniques ultrarapides à SOLEIL. Le principe du femto-slicing repose sur l’interaction entre une impulsion laser femtoseconde et un paquet d’électrons circulant dans l’anneau de stockage (...) p20
 

Innovations

Un démonstrateur Smart Building à SOLEIL
Initié par la CCI de l’Essonne en partenariat avec le pôle de compétitivité Advancity, le réseau Smart Building Paris IDF regroupe des PME franciliennes développant un savoir-faire dans le domaine du smart building : télémesure, gestion et pilotage des flux, automatisme, performance de bâtiments... PDF icon (103.61 Ko)
 

Du SOLEIL dans notre vie

SOLEIL et cosmétiques
Crèmes, shampoings, gels ou lotions, ces produits de haute technologie utilisés quotidiennement intègrent les dernières avancées scientifiques pour proposer textures, teintes, parfums ou principes actifs nouveaux. Le contrôle de leur qualité et de leur efficacité, mais aussi de leur innocuité, se doit d’être extrêmement exigeant...PDF icon (183.6 Ko)