Aller au menu principal Aller au contenu principal

Injection !

Partager

Dans le cadre du futur upgrade de SOLEIL, un certain nombre d’innovations technologiques sont nécessaires afin de pouvoir atteindre les performances souhaitées. Aujourd’hui, l’une de ces innovations se concrétise !

C’est lors du lundi de Pâques que l’équipe du projet MIK, menée par Rachid Ben El Fekih, a réussi pour la première fois à injecter un faisceau d’électrons dans l’anneau de stockage de SOLEIL en utilisant un nouvel aimant kicker non linéaire : le MIK (Multipole Injection Kicker).

Cet aimant MIK est le frère jumeau de celui déjà installé sur l’anneau de stockage 3 GeV du synchrotron suédois MAXIV, et dont la conception et la réalisation ont été menées par une large équipe de SOLEIL et MAXIV entre 2011 et 2019. Si le MIK à MAXIV sert pour l’injection routinière de leur faisceau d’électrons en « Top-Up » (c’est-à-dire en réinjection continue pour maintenir le courant stocké constant), le MIK installé à SOLEIL a pour vocation de tester les différents schémas d’injection Top-Up envisagés pour l’upgrade de SOLEIL. De nombreuses autres sessions sont déjà prévues dans les mois à venir pour continuer de caractériser les performances du MIK et de ces modes d’injection « Top-Up ».

L’utilisation de MIK dans les nouveaux anneaux de stockage dits de 4ème génération constitue une des pierres angulaires dans la conception de l’injection de ces nouvelles machines : ces aimants MIK doivent permettre l’injection Top-Up transparente, c’est-à-dire que le faisceau d’électrons déjà stocké n’est pas perturbé, contrairement aux schémas traditionnels utilisant des aimants kickers dipolaires. Lors des injections avec un MIK, il en résulte que les faisceaux de photons gagnent en stabilité sur les stations expérimentales, ce qui est une demande forte pour ces nouvelles machines. Capitalisant sur son expérience dans le développement de MIK, SOLEIL travaille déjà depuis près de trois ans sur une nouvelle génération innovante d’aimants MIK pour son upgrade. Ces nouveaux MIK doivent permettre d’injection efficacement dans le futur upgrade de l’anneau de stockage de SOLEIL.

Un grand bravo aux acteurs majeurs de ce projet pour leurs efforts pendant de longs mois : R. Ben El Fekih, A. Letresor, S. Thoraud, J. Da Silva Castro, P. Monteiro, L. S. Nadolski, R. Ollier, P. Alexandre, ainsi qu’à tous les contributeurs & contributrices à cette belle réussite.