Aller au menu principal Aller au contenu principal

Post-doctorant ligne de lumière DEIMOS (h/f)

Partager

SOLEIL est le centre français de rayonnement synchrotron, situé sur le plateau de Saclay près de Paris. Il s’agit d’un instrument pluridisciplinaire et d’un laboratoire de recherche, ayant pour mission de conduire des programmes de recherche en utilisant le rayonnement synchrotron, de développer une instrumentation de pointe sur les lignes de lumière et de mettre celles-ci à la disposition de la communauté scientifique. Le synchrotron SOLEIL, outil unique à la fois en matière de recherche académique et d’applications industrielles, a ouvert en 2008. Il est utilisé annuellement par plusieurs milliers de chercheurs français et étrangers, à travers un large éventail de disciplines telles que la physique, la biologie, la chimie, l’astrophysique, l’environnement, les sciences de la terre, etc. SOLEIL s’appuie sur une source de rayonnement remarquable à la fois en termes de brillance et de stabilité. Cette Très Grande Infrastructure de Recherche (TGIR), partenaire de l’Université Paris-Saclay, est constituée en société « civile » fondée conjointement par le CNRS et le CEA.

Le Synchrotron SOLEIL ouvre un poste de post-doctorant sur la ligne de lumière DEIMOS (Dichroism Experimental Installation for Magneto-Optical Spectroscopy). Cette ligne de lumière est dédiée aux mesures de dichroïsme par absorption de rayons X mous, dans la gamme en énergie de 350eV à 2500eV. Les recherches conduites sur DEIMOS portent sur l’étude des propriétés magnétiques et électroniques de la matière condensée (spintronic, nanostructures magnétiques, aimant moléculaires, etc…) et des sciences de la terre. Cette ligne de lumière a été optimisée pour fournir un faisceau polarisé circulairement et linéairement avec un taux de polarisation élevé et une très grande stabilité, indispensables aux mesures de dichroïsme.

DEIMOS compte deux stations expérimentales conçues pour créer des conditions d'environnement échantillons extrêmes. Une première station expérimentale fonctionnant sous un vide poussé de 10-10mbar est équipée d’un cryoaimant générant un champ magnétique de 7 Tesla colinéaire à l’axe du faisceau et 2 Tesla perpendiculaire à l’axe faisceau. Les mesures d'absorption sont faites en rendement d’électrons et en fluorescence avec des échantillons dont la température peut varier de 350K et 200mK. La seconde station expérimentale est équipée d’un électroaimant générant un champ magnétique de 2 Tesla colinéaire au faisceau, elle permet soit l’utilisation d’une cellule liquide, soit de chauffer l’échantillon jusqu’à 1000K, soit d’utiliser un porte échantillon pour l’étude de matériaux multiferroïques.

Pour plus d’informations concernant la ligne DEIMOS, contacter le responsable Dr. Philippe Ohresser : philippe.ohresser@synchrotron-soleil.fr

I.Mission

En tant que scientifique de ligne, vous dépendrez de la Division Expériences et travaillerez au sein de l’équipe de la ligne DEIMOS. Vous serez amené(e) à vous occuper de la maintenance de la ligne de lumière, à prendre part aux développements instrumentaux en cours et à encadrer les utilisateurs, y compris dans le cadre d’astreintes (horaires décalés et travail de nuit). Il vous sera également demandé de diriger des travaux de recherche propre et de collaborer avec les autres membres de l’équipe à des projets en cours et en lien avec les thématiques développées sur la ligne de lumière.

En particulier, non attendons que le/la candidat/e conduise une recherche en lien avec l’insert très basse température (350K – 200mK).

II.Formation et expérience

Cet emploi s'adresse à un titulaire d’une thèse Ph.D ou d’un titre équivalent en Physique, Science des Matériaux, Physique Chimie ou dans une discipline proche. Une expérience dans le domaine des centres de rayonnement synchrotron n’est pas indispensable mais serait fortement appréciée.

Les aspects suivants seront regardés avec une attention particulière :

  • Expertise en magnétisme
  • Expérience en spectroscopie d’absorption x
  • Expérience en techniques de préparation et de caractérisation d’échantillons in situ (MBE, STM, spectroscopies d’électrons, photoémission, etc…)
  • Capacité à développer des dispositifs expérimentaux complexes
  • Aptitude à travailler en équipe, à organiser et à partager son environnement et son temps de travail
  • Capacité à développer des codes de traitement des données

Le/La candidat/e doit parler et écrire couramment l’anglais. La connaissance du français est  très souhaitée bien que non indispensable (des cours de français sont offerts).