RECHERCHER SUR LE SITE
 
 

Sources et accélérateurs

SOLEIL est une machine de troisième génération. Cette génération de synchrotrons date des années 1990 et se caractérise par une émission synchrotron sur toute la circonférence de l'anneau tant dans les aimants de courbure -qui courbent la trajectoire des faisceaux d'électrons- que dans les parties droites avec les wigglers et les onduleurs. A SOLEIL plus de 42% de la circonférence de l'anneau a été réservée à ces sources de lumière d'exception qu'on appelle "les éléments d'insertion".

Caractéristiques de l'anneau Accélérateurs Insertions Fonctionnement
 
Une méthode inédite pour étudier les nouvelles sources de lumière à impulsions courtes  
 

Depuis quelques années, les sources de lumière sont au cœur de la recherche. Qu’elles soient utilisables sur « table », ou bien grand instrument de centaines de mètres, elles permettent de repousser les limites d’échelle d’étude, tant spatiales que temporelles. En ce sens, les récents lasers à électrons libres ou autres sources à génération d’harmoniques d’ordre élevé font l’objet d’un intense développement, alors que certaines de leurs caractéristiques sont à ce jour impossible à mesurer. Une étude théorique menée par des physiciens du synchrotron SOLEIL et publiée début mars dans la revue Nature Communications propose justement une méthode inédite pour déterminer avec précision les dimensions temporelles des impulsions délivrées par ces nouvelles sources de lumière. [Lire la suite]


 
 
  En savoir plus | Toute l'actualité
Caractéristiques et fonctionnement de l'anneau

Les caractéristiques de l'anneau de stockage conditionnent une partie des performances de toute l'installation. L'anneau SOLEIL est extrêmement compact et réserve pourtant une très large part aux sources de lumière les plus performantes. Il a également été conçu pour satisfaire  toutes les catégories d'utilisateurs, tant par le choix de l'énergie nominale de fonctionnement de la machine que par les cinq modes de fonctionnement possibles.

Paramètres principaux | Dimensions transverses du faisceau d'électrons aux points Sources| Fonctions optiques | Dynamique transverse du faisceau d'électrons| Production de paquets courts - Réglage Low-Alpha | Opération Low-Alpha | Modes de fonctionnement | Stabilité du faisceau d'électrons | Caractéristiques du faisceau de photon | Longueur de paquet  | Lignes de lumières 

Accélérateurs

La machine SOLEIL est composée de 2 accélérateurs (un accélérateur linéaire le LINAC et un accélérateur circulaire le booster) et d'un anneau de stockage, polygone de 354 m de périmètre  : il accueille les éléments magnétiques  (dipôles et  onduleurs) qui courbent la trajectoire des électrons. A chaque courbure, les électrons perdent alors de l'énergie sous forme de  lumière synchrotron.

Insertions

Les synchrotrons de troisième génération tels que SOLEIL utilisent des dispositifs magnétiques appelés "onduleurs" qui sont insérés sur tout le périmètre de l'anneau de stockage. Ce sont des ensembles de bobines ou d'aimants permanents juxtaposés le long de deux mâchoires qui font osciller les électrons. A chaque ondulation, les paquets d'électrons émettent un fin pinceau de lumière cohérente.

Insertions en général | HU640 | HU256 | HU80

 

 Contacts

 Publications

 Instrumentation

 Planning du faisceau :
2014 | 2015 | 2015

État du faisceau
 


 Têtes de lignes
(novembre 2006)

 

 Glossaire

 Espace pédagogique

 Espace presse

 

Accueil